ISLAND(S)

Un lieu n’existe pas en soi, il existe par la relation que l’on entretient avec lui. 

On raconte qu'il existe, dans l'ombre de notre réalité, des forces capables d'intervenir lorsque nos imaginaires se rétrécissent. Elles sont là, à côté de nous, quelque part, veillant sur nos quotidiens,

prêtes à pousser, à créer de nouveaux mondes dans le terreau de nos habitudes. 

On les appelle “Island(s)”